Garage P-A Keller Bussigny logo Garage P-A Keller véhicules Utilitaires
 
Garage P-A Keller Sàrl
Chemin du Vallon 18
1030 Bussigny-près-Lausanne / Suisse
contact[at]garagepakeller.ch
Téléphone:  +41 21 706 01 50
Nouvelle Golf Alltrack
Nouvelle VW Passat VIII
New VW Touareg
VW Golf Team
La Nouvelle Golf 7
Équipements de série : encore plus à bord
• Equipement plus vaste, prix de base plus avantageux
• Freinage multicollision, écran tactile, XDS, climatisation et ESC de série
• Lancement sur le marché suisse prévu en juin 2012
• La Golf Highline avec sièges Sport en alcantara


Disponible dans les trois finitions Trendline (entrée de gamme), Comfortline (milieu de gamme) et Highline (haut de gamme), la nouvelle Golf a été revalorisée dans tous les domaines par rapport à la génération précédente. Et pourtant, grâce aux effets de synergie apportés par la plateforme modulaire transversale MQB, le ticket d’entrée dans l’univers de la Golf n’est pas devenu plus cher. En Suisse, par exemple, la nouvelle Golf 1.2 TSI Trendline de 85 ch / 63 kW coûte CHF 24'400.-. Par rapport au modèle précédent comparable en termes de motorisation (également une Golf 1.2 TSI avec 63 kW / 85 ch), la nouvelle Golf est même CHF 1'300.- moins chère. Si l’on tient compte des équipements ajoutés en série sur la nouvelle Golf (Equipement tel que le système radio 5 pouces « Composition Touch » ,freinage multicollision, XDS ou encore système Start-Stop), la différence de prix entre le nouveau modèle et son prédécesseur est encore plus importante.

Golf Trendline
Chacune des Golf septième génération vendues à travers le monde est équipée de sept airbags et du système Electronic Stability Control (ESC). Parmi les nouveaux équipements de série faisant leur arrivée sur la Golf Trendline nouvelle génération figurent notamment équipement tel que le système radio 5 pouces « Composition Touch », une tubulure de remplissage avec système de protection de l’approvisionnement Diesel, un cache-bagages (peut être rangé), la fonction ECO-HMI (visualisation de la consommation et informations sur l’affichage multifonctions MFA), le freinage multicollision, le frein de stationnement électronique avec fonction Auto Hold, le blocage de différentiel électronique XDS, le contrôle de pression des pneus Plus (RKA), le mode récupération d’énergie, le système Start-Stop et un plancher de chargement variable.
Sont également de série (liste non exhaustive) : feux de jour, pneus 195 (15 pouces), diffuseur à l’arrière, vitrage athermique vert, climatisation, boîte à gants verrouillable, buses d’aération cerclées de chrome, système d’accès Easy Entry (version deux portes), console centrale avec casier de rangement, banquette arrière fractionnable asymétrique, rétroviseurs extérieurs réglables électriquement, affichage de la température extérieure, lève-vitres électriques, essuie-glace lunette arrière à balayage intermittent, direction assistée électromécanique, colonne de direction réglable en hauteur et en longueur, Sièges conducteur et passager avant réglables en hauteur, filtre à poussières et à pollen, verrouillage centralisé par télécommande, ceintures réglables en hauteur et avec prétensionneur à l’avant, freins à disque aux quatre roues et appuie-tête à sécurité optimisée à l’avant et à l’arrière.

Golf Comfortline
Le niveau de finition intermédiaire Comfortline se distingue de la version précédente par un combiné d’instrument plus riche, des tiroirs sous les sièges avant, le nouveau système de radio Composition Colour avec interface à cartes SD et d’un lecteur CD. Sont également fournis de série (en plus par rapport à la finition Trendline, liste non exhaustive) : Roues en alliage léger 15’’ ou 16’’, sièges confort à tissu spécifique et soutien lombaire à l’avant, trappe à skis et accoudoir central dans la banquette arrière, commutateurs d’éclairage et boutons de réglage des rétroviseurs d’aspect chromé, aumônières au dos des sièges avant et un casier de rangement avec volet dans la garniture de pavillon, une prise 12 V supplémentaire dans le coffre, miroir de courtoisie éclairé, antibrouillards et feux directionnels, installation de régulation de la vitesse ainsi que volant en cuir multifonctions et pommeau de levier de vitesses gainé de cuir.

Golf Highline
Par rapport à la version Highline de la Golf VI, la finition haut de gamme de la nouvelle Golf dispose en plus du nouvel éclairage d’ambiance d’un logo VW cerclé de chrome sur la grille de calandre. Les équipements suivants viennent s’ajouter à ceux de la Golf Comfortline (liste non exhaustive) : jantes 16" en alliage léger, feu arrière rouge foncé, sièges avant Sport (sellerie avec bande centrale en alcantara, flancs intérieurs en tissu), applications chromées pour les lève-vitres électriques, spots de lecture à LED à l’avant et à l’arrière, climatisation automatique, détecteur de fatigue, pack Lumière et Visibilité avec rétroviseur intérieur à réglage automatique, capteurs de pluie, commande automatique de l’éclairage extérieur avec fonction « Leaving home » et fonction manuelle « Coming home ».

Intérieur : habitabilité et ergonomie

• La nouvelle Golf offre bien plus d’espace et de confort
• Un concept intelligent porte le volume du coffre à 380 litres
• Première Volkswagen à interface d’antenne inductive pour smartphones

Avec une longueur de 4 255 mm, la nouvelle Golf s’est allongée de 56 mm par rapport à sa devancière. L’empattement, lui, a gagné 59 mm à 2 637 mm. Si l’on y ajoute le déplacement des roues avant de 43 mm vers l’avant, les nouvelles dimensions créditent la Golf de proportions plus sportives, mais aussi d’une meilleure résistance aux chocs et d’une habitabilité optimisée. En parallèle, la carrosserie a été abaissée de 28 mm (1 452 mm), sans préjudice pour la hauteur sous pavillon à l’intérieur. À l’extérieur, les qualités aérodynamiques de la Golf profitent de cette hauteur contenue : la surface frontale a été réduite de 0,03 m2 et la résistance de l’air (cw × A) a diminué de presque 10 pour cent. Ainsi, avec un Cx de 0,27, la Golf BlueMotion fait partie des meilleures de sa catégorie. Dans le même temps, la nouvelle Golf s’est élargie de 13 mm (1 799 mm). L’élargissement simultané des voies avant (8 mm) et arrière (6 mm) procure à la Golf une meilleure assise sur la route.

Habitabilité : plus de place en longueur
L’étoffement des dimensions en longueur et en largeur, l’empattement plus long et l’élargissement des voies ont des répercussions positives sur l’habitabilité à bord, l’habitacle offrant 14 mm de plus dans la longueur (1 750 mm). Un confort dont profitent les passagers arrière en bénéficiant d’un espace aux genoux augmenté de 15 mm. À l’avant, l’espace aux épaules a gagné 31 mm pour atteindre 1 420 mm. La largeur aux coudes a progressé de 22 mm à 1 469 mm. À l’arrière, l’espace aux épaules s’est élargi de 30 mm et la largeur aux coudes de 20 mm.
Sur les finitions Trendline et Comfortline, la Golf peut être commandée avec un dossier de siège avant droit entièrement rabattable vers l’avant. Quelle que soit la version, le dossier de la banquette arrière est fractionnable de manière asymétrique (60/40). Une fois rabattu, le dossier libère une surface de chargement de 1 558 mm de long. Si le dossier du siège avant droit est rabattu, la longueur de chargement est portée à 2 412 mm. À partir du niveau de finition Comfortline, la Golf est dotée en plus d’une trappe à skis au milieu du dossier arrière.

L’habitabilité fantastique de la nouvelle Golf passe par de nombreuses améliorations. Le volume du coffre, par exemple, gagne 30 litres pour atteindre 380 litres. Le plancher variable peut être abaissé de 100 mm. Un détail montre le souci de la perfection : le seuil de chargement n’est plus qu’à 665 mm en hauteur (-17 mm), ce qui est sans équivalent sur le segment principal. La largeur maximale du coffre s’élève à 1 272 mm, soit 228 mm de plus que sur la génération précédente. De plus, Volkswagen a élargi l’accès au coffre de 47 mm (1 023 mm).

Design et commande : la qualité et l’intuitivité

Le poste de conduite offre bien plus d’espace et une ergonomie encore améliorée. Les personnes de grande taille apprécieront le fait que le siège a été reculé de 20 mm. La plage de réglage de la direction a également été adaptée en ce sens. La plateforme modulaire transversale MQB a permis d’optimiser les distances entre pédales. Ainsi, l’espace entre la pédale de frein et la pédale d’accélérateur s’est élargi de 16 mm. Autre amélioration ergonomique : par rapport à la génération précédente, Volkswagen a relevé la position du levier de vitesses de 20 mm pour que le pommeau tombe parfaitement sous la main.
Tomasz Bachorski, chef du design intérieur : « Tous les éléments intérieurs ont été nouvellement conçus ou redessinés. Premier élément notable, la console centrale, tournée vers le conducteur, évoque davantage l’univers du haut de gamme que le segment des compactes. Jamais encore l’intérieur de la Golf n’avait réussi à porter la tradition de sobriété et de fonctionnalité à un tel niveau d’élégance et de qualité. » Au centre de la console centrale, sous le commutateur de feux de détresse, se trouve l’écran tactile d’un format variant entre cinq et huit pouces, entouré des touches de menu et des boutons tournants. Tous les systèmes d’infodivertissement ont été repensés de A à Z. Volkswagen a choisi pour la première fois une nouvelle génération d’écrans tactiles à capteurs de proximité, commandés par des gestes de balayage et de zoom, tels que ceux utilisés sur les smartphones modernes.

Sous le module d’infodivertissement, on retrouve les commandes de climatisation, clairement structurées. Au-dessous, la zone inférieure de la console centrale s’étend d’un seul tenant jusqu’à l’accoudoir central, rappelant l’univers intérieur du segment haut de gamme. Le conducteur trouvera à sa droite les touches du nouveau frein de stationnement électronique et de la fonction Auto Hold. Un casier de rangement a été intégré juste devant pour accueillir les interfaces multimédias (AUX-IN, USB et Apple en option). Le compartiment est suffisamment grand pour y ranger un smartphone.
Un grand volume de rangement se trouve sous l’accoudoir central, lequel peut être réglé sur cinq niveaux en hauteur et sur 100 mm dans la longueur. Cet espace de rangement a de la réserve.

Volkswagen proposera pour la première fois un couplage d’antenne inductive. Le portable se place dans une baie universelle dans l’espace de rangement, l’antenne du portable étant captée de manière inductive et couplée à l’antenne extérieure de la Golf. Les avantages sont alors les mêmes que pour une installation fixe :

• Meilleure réception/signal de plus forte intensité grâce à l’antenne extérieure.
• La batterie du portable est préservée. Grâce au couplage avec l’antenne extérieure, le portable n’a besoin que d’une faible puissance pour émettre et recevoir.
• Niveau de rayonnement minimum dans l’habitacle.

« Outre la console centrale, l’élément visuellement le plus marquant dans l’habitacle est le dessus de la planche de bord, revêtu d’un matériau synthétique à l’aspect et au toucher raffinés. Il est divisé en deux parties par une moulure courant sur toute la largeur intérieure vers le pare-brise. Les extrémités de la planche de bord, à gauche et à droite, se raccordent
harmonieusement avec le bas des vitres », explique Tomasz Bachorski. Comme la partie inférieure de la planche de bord, les habillages de porte peuvent être commandés dans une couleur contrastante pour le segment inférieur. Les applications décoratives des habillages présentent un liseré lumineux de série pour l’éclairage d’ambiance dans la version Highline. Les touches des lève-vitres électriques sont ergonomiquement placées sur les accoudoirs. Côté conducteur, le bouton de réglage électrique des rétroviseurs se trouve juste devant la poignée d’ouverture de porte. Les contre-portes arborent un motif de deux lignes cintrées qui s’entrecroisent, divisant les zones de fonction de manière logique : accoudoir, poignée de fermeture, rangement et haut-parleurs. De nuit, plusieurs éléments d’éclairage d’ambiance structurent parfaitement l’espace et instaurent une ambiance raffinée à bord. « Le nouvel éclairage blanc des touches et des éléments de commande apporte une touche de distinction digne du haut de gamme », conclut Tomasz Bachorski.

Assises : l’ergonomie des classes supérieures
Les sièges de la nouvelle Golf se distinguent par un confort d’avant- garde. Les cinq places assises ont été réorganisées. Les sièges présentent d’excellentes qualités intrinsèques : contours enveloppants, maintien latéral optimal en conduite sportive et confort élevé sur trajets longs. Ces qualités ont été obtenues en adaptant les contours en mousse à la morphologie et en optimisant les caractéristiques de suspension des éléments rembourrés en mousse à froid. Sur les deux finitions Comfortline et Highline, les sièges avant sont équipés de série d’un soutien lombaire à deux réglages. En option, le siège du conducteur à 12 positions réglables électriquement pousse encore plus loin le niveau de personnalisation.
Le siège ergoActive à options de réglage étendues pour le conducteur est une autre innovation qui fait son arrivée sur la Golf. Au-delà des traditionnels réglages de la hauteur et du chauffage de l’assise, la possibilité de paramétrer la profondeur d’assise, l’inclinaison et le soutien lombaire à 4 positions et fonction massage est sans équivalent sur ce segment. Par ailleurs, le siège ergoActive offre des qualités ergonomiques exceptionnelles qui lui ont valu le label AGR (Aktion Gesunder Rücken) en Allemagne.

Motorisations : une réduction drastique de la consommation

• Des moteurs entièrement nouveaux consommant jusqu’à 23 % en moins
• LeTDI105chsecontentede3,8ldedieseletleTSI140chde 4,8 l de super
• Avec 3,2 l/100 km, la Golf BlueMotion signe un nouveau record sur le segment


L’utilisation de la plateforme modulaire transversale pour cette nouvelle Golf a des répercussions majeures : la Golf septième génération a été repensée de A à Z, depuis la carrosserie jusqu’aux nombreux systèmes d’aide à la conduite, en passant par l’habitacle, les motorisations et tous les systèmes d’infodivertissement. Pour l’essentiel, les éléments repris de la sixième génération étaient les équipements techniques déjà à l’épreuve du futur, comme les boîtes à double embrayage 6 ou 7 rapports DSG. Tout le reste est neuf. Et il n’est pas exagéré de parler de « neuf ». Du côté des motorisations, par exemple, aucun des blocs existants n’a été repris à l’identique. Dans les détails, Volkswagen a mis au point pour la Golf deux générations de moteurs entièrement nouvelles. Et toutes les versions ont été équipées de série d’un système Start-Stop (jusqu’à quatre pour cent de consommation en moins) et du mode récupération d’énergie (réduction des émissions de CO2 d’environ trois pour cent). Compte tenu de toutes les mesures mises en œuvre, les émissions de CO2 ont pu être abaissées de 23 pour cent dans certains cas.

Sélection du profil de conduite
Un sélecteur de profil de conduite est proposé pour la première fois sur une Golf. Cet instrument permet aux conducteurs prévoyants de rouler avec une très grande efficacité. Quatre profils de conduite sont disponibles au total (cinq avec la régulation adaptative du châssis DCC) : Eco, Sport, Normal et Individuel, ainsi que Comfort en association avec DCC. Le profil de conduite Eco régit la gestion moteur, la climatisation et plusieurs autres organes auxiliaires en fonction des impératifs d’optimisation de la consommation. D’autre part, dans ce mode, les voitures dotées d’une boîte DSG disposent d’une fonction croisière : si le conducteur relâche la pédale d’accélérateur, par exemple à l’approche d’un feu ou dans une pente légère, la DSG va se débrayer et le moteur tournera au ralenti. L’énergie cinétique de la Golf pourra ainsi être utilisée de manière optimale en fonction du style de conduite.

Les moteurs à essence
Les moteurs essence sont tous des TSI suralimentés à injection directe (seize soupapes). Les blocs proposés à la date de lancement de cette nouvelle Golf développent respectivement 85 ch / 63 kW et 140 ch / 103 kW. Le moteur de base se distingue par une consommation moyenne limitée à 4,9 l/100 km (113 g/km CO2), soit 0,6 l de moins que le moteur d’entrée de gamme de la version précédente. La Golf sera disponible pour la première fois avec le système de gestion active des cylindres ACT (désactivation des cylindres) qui équipera un TSI 140 ch, d’ores et déjà conforme à la future norme EU6. Sa consommation moyenne est de 4,8 l/100 km seulement (112 g/km CO2). Pour rappel, le moteur équivalent de la version précédente, déjà très économe, consommait 6,2 l/100 km (144 g/km CO2) pour une puissance inférieure de 18 ch (122 ch / 90 kW).

ACT – Le fonctionnement détaillé.
Le système de gestion active des cylindres ACT qui équipe le 1.4 TSI représente une innovation majeure. Volkswagen est le premier constructeur au monde à mettre en œuvre cette technologie de réduction de la consommation sur un quatre- cylindres de grande série. Dans le cadre de la nouvelle Golf VII, il s’agit du TSI de 140 ch / 103 kW. Le système de gestion active des cylindres fonctionne selon le principe suivant : à faible et à moyenne charge, deux des quatre cylindres sont coupés, ce qui réduit la consommation en cycle européen de 0,4 l/100 km. La coupure intervient sur une plage de régime comprise entre 1’400 et 4’000 tr/min, avec des couples atteignant jusqu’à 85 Nm.

Les moteurs diesels
Du côté des moteurs diesels, le renouvellement est également de mise. À la date du lancement, les diesels seize soupapes à injection directe, pour la plupart suralimentés, développeront 105 ch /77 kW et 150 ch /110 kW. Avec une puissance de 105 ch et une consommation moyenne de seulement 3,8 l/100 km (99 g/km CO2), le TDI de base apporte une preuve éclatante de son efficacité. Sur la génération précédente, seule la Golf BlueMotion était capable d’obtenir un tel résultat, mais pas le modèle de base. Par ailleurs, le TDI 150 ch de la Golf est extrêmement efficace, comme en atteste sa consommation moyenne de 4,1 l/100 (106 g/km CO2). Une fois de plus, la Golf BlueMotion fait figure de meilleur élève : grâce à l’exploitation de toutes les technologies disponibles dans la boîte à outils technologique de Volkswagen, elle pose de nouveaux jalons en signant une consommation moyenne de 3,2 litres de diesel aux 100 km pour des émissions de 85 g/km CO2. Voilà un exemple supplémentaire de la force d’innovation de Volkswagen qui, systématiquement, reporte les enseignements retirés des modèles BlueMotion sur la génération suivante des autres modèles de la gamme.

Innovations : la haute technologie à portée de tous

▪ La nouvelle Golf est la première Volkswagen à freinage multicollision
▪ Le freinage multicollision de série amoindrit les chocs consécutifs
▪ La nouvelle Golf arrive avec un système PreCrash et une direction progressive

La nouvelle Golf est la première voiture compacte à avoir perdu 100 kg en une génération, en dépit d’une augmentation notable du confort et de la sécurité. Ce fait souligne à quel point Volkswagen réussit, même sur un segment de grande série, à produire des voitures de haute technologie. En parallèle, une véritable armada de nouvelles technologies témoigne de la capacité d’innovation de la marque sur le segment des compactes. Grâce à la Golf, ces technologies seront plus accessibles que jamais.

Nouveaux systèmes : la sécurité et le confort optimisés
Parmi les nouveaux systèmes d’aide à la conduite figurent le freinage multicollision, une exclusivité mondiale du groupe Volkswagen de série dans le segment des compactes, un système proactif de protection des occupants, le blocage électronique de différentiel XDS (de série, autrefois inauguré sur la Golf GTI), le régulateur de vitesse adaptatif ACC avec Front Assist et freinage d’urgence en ville, l’alerte de franchissement de ligne Lane Assist, le détecteur de fatigue, la reconnaissance des panneaux de signalisation et la toute dernière génération de l’aide au stationnement automatique ParkAssist avec OPS (affichage à 360°), ainsi que les fonctions d’éclairage automatisées Light Assist et Dynamic Light Assist. À cela s’ajoutent d’autres technologies nouvelles, comme la direction progressive (dynamisme optimisé et confort amélioré), un sélecteur de profil de conduite à cinq programmes (« Eco », « Sport », « Normal » et « Individual », ainsi que « Comfort » en association avec DCC), le frein de stationnement électronique, un siège Sport ergonomique de conception nouvelle (siège ergoActive), un système de protection de l’approvisionnement Diesel, un pare-brise de confort climatique inédit sur ce segment et une nouvelle génération de systèmes d’infodivertissement.

Systèmes d’aide à la conduite : protection automatique
Freinage multicollision. Le freinage multicollision de la Golf a été reconnu par l’ADAC, le plus grand automobile-club en Allemagne, comme une véritable innovation en matière de sécurité. Des études d’accidentologie ont indiqué en effet qu’un quart des accidents entraînant des préjudices physiques était dû à des multicollisions, autrement dit à un deuxième choc après le premier.
Le freinage multicollision freine automatiquement le véhicule accidenté afin de réduire l’énergie cinétique résiduelle dans une mesure significative. Le déclenchement du freinage multicollision est basé sur la détection d’un impact primaire par les capteurs d’airbag. La décélération du véhicule par le freinage multicollision est limitée par l’appareil de commande ESC à 0,6 g maximum. Cette valeur correspond au niveau de décélération du système Front Assist, ce qui permet de garantir la maîtrise de la voiture par le conducteur en cas de freinage automatique.

Le freinage multicollision peut à tout moment être « repris en main » par le conducteur. Ainsi, si ce dernier appuie sur l’accélérateur, il sera immédiatement désactivé. Le système automatique est également mis hors fonction si le conducteur procède lui-même à un freinage d’urgence impliquant une décélération encore plus forte. Ce système d’assistance a été programmé pour freiner jusqu’à une vitesse résiduelle de 10 km/h. Cette vitesse est suffisante pour amener la voiture en lieu sûr après la manœuvre de freinage.

Système de protection proactive des occupants (PreCrash). Le système de protection proactive des occupants est l’exemple typique d’une technologie héritée du segment haut de gamme. Ce système proactif de protection des occupants a été utilisé pour la première fois par Volkswagen sur le Touareg. Il arrive maintenant sur la Golf, l’une des rares voitures au monde dans sa catégorie à être équipée de ce système de protection.

Dès que le système proactif de protection des occupants détecte une situation potentiellement accidentogène (au travers, par exemple, d’un freinage à fond) les ceintures de sécurité du conducteur et du passager sont prétendues afin d’optimiser la protection apportée par le système d’airbags et de ceintures. En présence d’une situation extrêmement instable, telle qu’un violent survirage ou sous-virage avec intervention de l’ESC, les vitres latérales sont presque entièrement fermées et le toit ouvrant panoramique est fermé. En effet, dans ces conditions, les airbags tête et airbags latéraux pourront s’appuyer contre les vitres et le toit pour déployer leur efficacité maximale.

Adaptive Cruise Control. Jusqu’à présent, le système Adaptive Cruise Control (ACC) était réservé aux voitures des segments supérieurs telles que la Volkswagen CC ou la Phaeton. Aujourd’hui, grâce à la Golf, l’ACC fait son arrivée sur le segment des compactes. Utilisant un capteur radar intégré à l’avant, l’ACC fonctionne dans une plage de 30 à 160 km/h avec une boîte manuelle et de 0 à 160 km/h avec une boîte à double embrayage DSG. Sur les véhicules équipés d’une boîte DSG, le système Adaptive Cruise Control exerce une influence sur la voiture dans la mesure où il la ralentit jusqu’à immobilisation selon la situation et se déclenche de manière entièrement automatique en trafic discontinu. Le système ACC respecte une certaine vitesse choisie au préalable, ainsi qu’une distance de sécurité définie. Il ralentit ou accélère automatiquement en conditions de trafic continu. Le comportement dynamique peut être varié individuellement en sélectionnant l’un des programmes de conduite du sélecteur de profil de conduite disponible en option.

Front Assist. Comme l’ACC, Front Assist utilise le capteur de radar intégré à l’avant pour surveiller en permanence la distance avec le véhicule qui précède. Même lorsque l’ACC est désactivé, Front Assist soutient le conducteur dans les situations critiques en conditionnant le système de freinage et en sollicitant une réaction de la part du conducteur par un avertissement visuel et sonore. Si le conducteur freine trop faiblement, le système établit automatiquement la pression de freinage potentiellement requise pour éviter une collision. Si le conducteur n’intervient pas du tout sur la pédale de freinage, Front Assist ralentit le véhicule automatiquement afin de réduire la vitesse d’impact dans les meilleures conditions possibles. De plus, le système assiste le conducteur en l’informant s’il roule trop près du véhicule précédent. Le nouveau freinage d’urgence en ville fait partie du système Front Assist.
Freinage d’urgence en ville. Proposé pour la première fois sur la Golf, le freinage d’urgence en ville est une extension du système Front Assist qui scanne par capteur radar l’espace situé devant la Golf. Le nouveau système fonctionne dans une plage de vitesse de 0 à 30 km/h. Si un risque de collision avec un véhicule à l’arrêt ou circulant devant la Golf survient sans qu’il y ait réaction du conducteur, le circuit de freinage est préconditionné comme pour le système Front Assist. En cas de besoin, le freinage d’urgence en ville effectue automatiquement un freinage d’urgence afin d’atténuer la gravité de l’accident. D’autre part, le système fournit toute la puissance de freinage nécessaire si le conducteur n’appuie pas suffisamment sur la pédale de frein.

Détecteur de fatigue. Dès qu’il détecte une baisse de concentration chez le conducteur, ce dispositif inauguré sur l’actuelle Passat l’avertit par un signal sonore de cinq secondes et préconise une pause en affichant un message ad hoc sur l’ordinateur de bord. Si le conducteur n’observe pas de pause durant les 15 minutes qui suivent, l’alerte est réitérée. Au début de chaque trajet, le système analyse le comportement caractéristique du conducteur. Par la suite, le détecteur analyse en permanence les signaux tels que l’angle de direction. Si le système relève un écart par rapport au comportement enregistré parmi d’autres caractéristiques au début du trajet, il envoie un avertissement visuel et acoustique. Indépendamment, le système rappelle au conducteur la nécessité d’observer une pause après quatre heures de conduite ininterrompue.

Lane Assist. Fonctionnant à l’aide d’une caméra, cette alerte de franchissement de ligne intervient sur le volant et ajoute une fonction supplémentaire inaugurée sur la Golf : le système de maintien dans la file actif. Sur demande, le système aide le conducteur en continu à rester sur la voie, contribuant ainsi à améliorer le confort de conduite. Si nécessaire, Lane Assist peut même intervenir sur le volant et redresser la direction dès que le conducteur commence à s’écarter de la voie sans mettre son clignotant ou à rouler par-dessus les marquages de la chaussée.

Systèmes de confort : direction, freinage, visibilité

Direction progressive. Les directions traditionnelles fonctionnent avec un rapport de démultiplication constant. La nouvelle direction optionnelle de la Golf, en revanche, utilise un rapport de démultiplication progressif qui facilite grandement l’effort de braquage pour changer de fil ou se garer. Sur les routes de campagne sinueuses et pour les changements de direction, le conducteur ressentira un supplément de dynamisme en raison de la démultiplication plus directe et devra moins souvent changer de prise.

La direction progressive se distingue principalement par la denture variable de la crémaillère et du pignon, ainsi que par un moteur électrique plus puissant. Contrairement à ce qui passe pour une démultiplication de direction constante, qui représente toujours un compromis entre dynamisme et confort, la denture de la crémaillère est modifiée sensiblement par la course de direction. Résultat : le passage entre comportement de direction indirect dans la zone centrale (déplacement en ligne droite) et comportement de direction direct (pour les angles de rotation du volant extrêmes) est progressif et permet une direction beaucoup plus agile en conduite dynamique. En stationnement, l’angle de direction plus faible se traduit par un supplément de confort.

Les démultiplications variables sont connues depuis longtemps dans le domaine des directions hydrauliques. Le réglage d’une telle direction est toutefois extrêmement délicat, puisque les transitions ne doivent pas déstabiliser le conducteur. Il en va tout autrement dans le cas de la direction progressive de la Golf : ici, l’association entre une démultiplication progressive de la crémaillère et les potentiels de réglage d’une direction électromécanique est avantageusement mise à profit pour obtenir une direction sportive perfectionnée et pourtant adaptée à un usage quotidien.

Frein de stationnement électrique. Pour les conducteurs de Volkswagen de plus grand format comme la Passat ou le Tiguan, le frein de stationnement électrique fait déjà partie du quotidien. Désormais, les conducteurs de la Golf en profiteront eux aussi. Le traditionnel levier de frein à main est remplacé par un bouton de commande et par un commutateur Auto Hold sur la console centrale. Le frein de stationnement électrique présente de nombreux avantages : la suppression du levier de frein à main traditionnel libère de la place au niveau de la console centrale et le frein se desserre automatiquement au démarrage, ce qui facilite considérablement les démarrages en côte. Last but not least, la fonction Auto Hold empêcher la voiture de rouler de manière incontrôlée lorsqu’elle est à l’arrêt.

Dynamic Light Assist. La caméra placée derrière le pare-brise permet d’analyser les voitures qui précédent et le trafic en sens inverse. Sur la base des données recueillies, les feux de route sont activés automatiquement à des vitesses supérieures à 65 km/h et restent allumés en permanence. Voici comment fonctionne le Dynamic Light Assist : à l’aide de la caméra, les modules de feu de route des phares bi-xénon avec éclairage directionnel dynamique ne sont atténués que dans les zones où le système détecte un possible éblouissement des autres usagers de la route. Cette fonction est mise en œuvre par un obturateur pivotant placé entre le réflecteur xénon et la lentille. Associé au pivotement latéral du module et à la commande séparée du phare gauche et du phare droit, cet obturateur permet de masquer partiellement la source lumineuse afin de ne pas éblouir le trafic arrivant en sens inverse. Light Assist. Les modèles de Golf dotés de phares sans éclairage directionnel dynamique peuvent être équipés du système Light Assist, la version de base de l’éclairage automatique. Light Assist analyse le trafic en sens contraire ou précédant le véhicule à travers la caméra disposée dans le pare-brise et régule automatiquement l’allumage et l’extinction des feux de route à partir d’une vitesse de 65 km/h.

Reconnaissance des panneaux de signalisation. La reconnaissance des panneaux de signalisation a été inaugurée sur la Phaeton. Sur la nouvelle Golf, elle sera disponible en association avec un système de navigation. Si le système identifie des panneaux de limitation de vitesse ou d’interdiction de dépassement via la caméra intégrée au niveau du rétroviseur intérieur, il les affichera (jusqu’à 3) sur l’ordinateur de bord central et sur l’écran du système de navigation. Incluant également les mentions complémentaires, il présente les panneaux par ordre logique :
le panneau le plus pertinent (par ex. « 130 » km/h) passe avant un panneau à validité temporaire (par ex. « 80 » km/h « par temps de pluie »). si le capteur de pluie enregistre des précipitations, le panneau de limitation portant la mention « par temps de pluie » devient pertinent et passe alors en première position.

Park Assist 2.0. La toute nouvelle version du système d’aide au stationnement facilite non seulement le stationnement parallèle à la chaussée, mais aussi les manœuvres de stationnement arrière perpendiculairement à la chaussée. Park Assist 2.0 est désormais doté d’une fonction de freinage et de sortie de place. Le système s’active par simple pression sur une touche dans la console centrale et fonctionne jusqu’à une vitesse de 40 km/h. Le conducteur choisit de quel côté le véhicule doit être garé en actionnant le clignotant. Une fois que Park Assist a trouvé une place de stationnement suffisamment grande grâce aux capteurs à ultrasons (un espace de 40 cm à l’avant et à l’arrière est suffisant), la manœuvre de stationnement automatique peut commencer : il suffit pour cela d’engager la marche arrière et d’appuyer sur la pédale de frein ou d’accélérateur. La voiture se charge des manœuvres de stationnement en agissant sur le volant. Ce faisant, le conducteur est informé par des signaux sonores et par des informations visuelles sur l’écran multifonctions. De plus, le système peut freiner le véhicule activement en cas de menace de collision.

VW Golf 7 grise   VW Golf 7 grise arrière   VW Golf 7 grise   VW Golf 7 intérieur cuir brun